Vous connaissez la méthode « Coué » : l’autosuggestion positive

Du nom de son inventeur, le professeur Emile Coué, cette méthode d’auto suggestion positive peut laisser un peu sceptique au premier abord. Cela, sûrement du au fait qu’elle est plutôt ancienne et partait vraiment simpliste.
Mais après l’avoir mise en pratique régulièrement (j’insiste sur la régularité et la répétition, car la méthode elle-même est basée sur ces 2 composantes), vous apercevrez sûrement plus de situations positives dans votre vie.

un peu d’histoire sur la méthode « Coué »

Alors qu’il était pharmacien, Emile Coué constata au travers de ses expériences, qu’il avait une influence directe sur la guérison de ses patients.
L’une d’entre elles, consistait à administrer à ses patients, des médicaments placebo (sans effet particulier), il utilisait ensuite des phrases convaincantes sur leur état de santé. Et comme vous vous en doutez, leur santé s’améliorait comme par miracle !
Il comprit ainsi que l’autosuggestion positive, avait un impact sur notre corps mentale mais également sur notre corps physique.

L’autosuggestion positive par Emile Coué

Parmi ses observations, on peut noter :
« Toute idée que nous avons dans l’esprit tend à devenir réalité dans l’ordre du possible. Ainsi l’idée de guérison peut produire la guérison. Ou bien encore, sur le plan psychologique, considérer comme facile une chose à réaliser en facilite effectivement la réalisation. »

« Notre être inconscient ou imaginatif, qui constitue la partie cachée de notre moi, détermine nos états physiques et mentaux. Il est en réalité plus puissant que notre être conscient et volontaire, qu’il englobe entièrement, et c’est lui qui préside à toutes les fonctions de notre organisme et de notre être moral. Donc chaque fois qu’il y a conflit entre l’imagination et la volonté, c’est toujours l’imagination qui l’emporte. »

« Imagination et volonté doivent par conséquent travailler en synergie : lorsque la volonté et l’imagination sont en accord, elles ne s’additionnent pas l’une à l’autre, mais leurs forces se multiplient l’une par l’autre. »

« L’imagination peut être conduite par le moyen d’une autosuggestion méthodique. »

Concrètement, la méthode Coué, comment ça marche ?

Si l’on devait noter une phrase la plus caractéristique de la méthode, ce serait : « Tous les jours, à tous points de vue, je vais de mieux en mieux. »
Cette autosuggestion positive peut paraitre d’une extrême simplicité mais utilisée régulièrement son pouvoir est très puissant.

Emile Coué préconise de répéter cette phrase 20 fois de suite, le matin en se levant et le soir en se couchant.

Dans un prochain article, je posterai la méthode expliquée directement par son auteur. A vous ensuite de vous faire une idée des résultats par votre expérimentation personnelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

*

code